Volets roulants en alu ou PVC : bien choisir le matériau

Volets roulants manuels
Volets roulants manuels pour porte d’entrée
juillet 5, 2016
baie vitrée alu
Bien choisir le modèle de baie vitrée alu
juillet 5, 2016
Volets roulants en aluminium ou PVC

Le volet roulant est un accessoire durable. Il est bien adapté aux habitations individuelles. Le choix du matériau doit donc se faire correctement pour acquérir le modèle le plus approprié au logement. Dotés d’une robustesse, sécurité renforcée et d’une longue durée de vie, le PVC et l’aluminium sont très adaptés à la fabrication des volets roulants.

Les éléments distinctifs du PVC et de l’aluminium

Volet roulet en aluminium Volet roulant en PVC
Durée de vie XX XXX
Sécurité XXX XXX
Isolation thermique XXX XX
Isolation acoustique XX XX
Maintien des couleurs X XXX
Longueur maximum 2 mètres 4 mètres
Entretien XXX XXX
Coût XXX XX

Les critères de choix

Le choix du matériau du volet roulant dépend de plusieurs critères. Si la largeur de votre volet est dépasse les deux mètres, choisissez l’aluminium pour ne pas déformer la structure du volet. Optez également pour l’alu si vous voulez des couleurs foncées car ce matériau tient bien les couleurs. Sur la durabilité, le PVC possède une durée de vie plus longue comparé à l’aluminium. Ce dernier est par contre plus résistant.

Les coûts

En termes de coût, le PVC reste moins cher par rapport à l’aluminium. Concernant l’isolation, un volet roulant en PVC est plus intéressant qu’un volet en aluminium. Ce dernier pourrait pourtant être plus performant s’il comporte une lame finale à joint thermique. Pour réduire vos factures à la fin du mois, pensez à la motorisation des volets roulants et à la domotique. Pour tout type de matériau, sachez qu’il existe toujours des premiers prix. La qualité des volets roulants trop bon marché n’est pas forcément évidente. Sachez que le Ministère de l’économie et des finances peut accorder un crédit d’impôt sur l’installation de vos volets. Pour cela, vous devez acquérir des volets isolants. Les niveaux de performance doivent pourtant respecter certain seuil. Pour bénéficier d’un crédit d’impôt de 10%, la résistance thermique doit être supérieure à à 0,20 m².K/W.