Comment bien choisir son volet roulant ?

portail
Opter pour un modèle de portail en aluminium
mars 23, 2021
isolation phonique
Bien choisir sa fenêtre pour une isolation phonique optimale
mars 31, 2021
Volet roulant

Statistiquement parlant, la moitié des fenêtres de maison en France possèdent un système de volet roulant manuel manivelle ou motorisé. Ces dispositifs sécuriseront mieux votre maison. Par contre, faire le choix parmi de nombreux modèles de volets roulants disponibles sur le marché n’est pas une chose facile. Pour cela, quelques critères doivent être pris en compte pour que vous puissiez trouver le système répondant le mieux à vos besoins et à vos attentes. Vous pouvez choisir entre différents types de volets roulants ainsi que son matériau de conception. Comment alors bien choisir son volet roulant ?

Les différents types de volets roulants

Vous pouvez choisir entre un volet roulant renovation manuel, traditionnel, monobloc, combiné ou le volet roulant de toit. Le volet roulant traditionnel a pris la place des systèmes en bis ou en aluminium. Ce type de volet roulant est idéal si vous réalisez une réhabilitation de votre maison, mais rien ne vous empêchera de l’utiliser pour votre nouvelle maison. Le volet roulant rénovation quant à lui est un modèle sur mesure, pouvant être installé sur les portes d’entrée ou les fenêtres qui ne sont pas prévues pour accueillir ces dispositifs. Aucune modification ne sera alors nécessaire en ce qui concerne la maçonnerie. Le modèle monobloc, appelé aussi bloc baie s’installe avec la porte ou la fenêtre. C’est le type de rideau roulant le plus récent. Il est avantageux sur le fait que vous pouvez l’installer en rénovation ou durant la construction de votre maison. Par contre, vous ne pourrez pas installer le volet voulant bloc baie si la porte ou la fenêtre a été déjà installée avant. Dans ce cas, il vaut mieux installer un rideau roulant de rénovation qui sera mieux adapté. Le volet roulant de toit comme son nom l’indique est utilisé sur une fenêtre de toit. Vous aurez une meilleure température ambiante à l’intérieur de votre maison en présence de ce type de rideau. Vous serez alors mieux protégé de la chaleur surtout durant les périodes estivales.

Pour une meilleure esthétique, il est idéal de choisir un volet roulant actionné grâce à un moteur alimenté par un panneau solaire si vous rénovez votre maison en installant un volet coulant de toit. Vous réaliserez aussi des économies avec ce système. Le volet roulant combiné est un dispositif 2 en 1. Vous pouvez intégrer selon vos besoins une moustiquaire avec ou un store à toile. Vous êtes à la recherche d’un voletshop, vous pouvez voir ici pour d’autres informations supplémentaires. cliquez ici pour visiter ce site internet.

Quel matériau de conception choisir ?

Pour faire le choix du matériau de conception du volet roulant à installer, vous devez tenir compte de votre situation géographique, des couleurs ainsi que de l’isolation. Il existe des volets roulants en bois, en aluminium ou en PVC sur le marché.

Le volet roulant en bois est idéal si vous cherchez de l’esthétique. Par contre, le tablier doit être entretenu régulièrement, car il résiste mal aux intempéries. Ce dispositif est de plus en plus rare de nos jours.

Le volet roulant en aluminium présente de nombreux avantages. Parmi ces avantages, vous pouvez citer qu’il est facile à entretenir, résiste bien aux intempéries et possède une meilleure isolation. Vous pouvez faire le choix de la couleur que vous préférez. Si vous avez une grande fenêtre, le rideau en aluminium est idéal. Il existe des modèles de rideau roulant manuel ou motorisé selon vos préférences.

Le modèle en PVC

Le rideau roulant en PVC a une meilleure isolation thermique. Si vous vous trouvez dans des endroits trop chauds ou trop froids, ce type de matériau vous convient parfaitement. Il est également avantageux en raison de son prix très abordable. Le volet en PVC est également facile à entretenir. Ses performances thermiques s’expliquent par la forme de sa lame. Le PVC possède aussi des propriétés non conductrices, ce qui lui permet d’agir comme une sorte de barrière.